AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ladicius
~ Reine des Banquets de Nains ~
avatar

Messages : 2371
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 25
Localisation : Angoulême (16)

MessageSujet: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Mer 9 Jan - 1:43







• Introduction •







Bon.Je suis très contente de pouvoir enfin présenter mon petit Colin au grand jour,c'est mon "cadeau" de Noël,et aussi un squatteur de longue date de ma Wishlist.C'est vraiment une présentation,je pense attendre son équipière pour continuer.
Il reprend le personnage incarné par feu mon Karon,et feu mon El Special >.>
Concernant sa custo,que vous allez découvrir,il s'agit de vrai fils collés au vernis transparent,sur une cicatrice factice (sans relief).Elle fait partie du personnage,mais si je l'évoque plus en détails ici,c'est parce que c'est également un clin d'oeil au film "L'Homme qui Rit",actuellement en salle (que je vous conseille fortement),qui m'a décidée à réaliser cette custo qui,à vrai dire,me faisait peur car elle me paraissait trop hasardeuse.
Le tatouage dorsal,quand à lui,est le symbole du Necronomicon (créé par H.P Lovecraft) pour les connaisseurs n_n



Bref.Enjoy ♥
















Chaque matin,je suis réveillé par ma folle de voisine,qui fout un CD de chansons religieuses québécoises à fond.

Je pense qu'un jour,je vais la tuer.













Je suis pratiquant,certes,mais pas croyant.

Ma charité chrétienne,déjà quasiment inexistante donc,a tendance à s'arrêter quand survient l'insomnie.












Chaque matin,donc,je suis de mauvaise humeur,et je reste un bon moment à larver sous la couette au lieu de me lever,et de me préparer pour le "boulot".Quand c'est administratif.Et quand j'ai eu le droit de dormir.












Pas de risques que je lambine ensuite,pourtant...













C'est pas moi qui vais user mon miroir en passant deux heures devant.












Vous méprenez pas.Je ne suis pas un rescapé d'un horrible accident qui m'a défiguré.

Et je n'suis pas un prêtre non plus.













Comment ça,pas "symétrique" ? Ouais.

Que voulez-vous,quand le Diable lui-même s'amuse à posséder un gamin de huit ans,avant de s'en extirper en lui laissant un souvenir,
il va pas s'emmerder avec un compas et un rapporteur.Ou alors,pour en faire un usage que vous n'imagineriez même pas.

Vaut mieux,d'ailleurs.











Contraignant ? Un peu.Je ne peux sortir visage découvert que le jour d'Halloween,vous voyez le genre.










Mon métier.
Franchement,vous avez pas deviné ?











Gabriel,Chasseur de démons et de toutes les espèces de raclures surnaturelles que la Terre juge bon de porter.

A vot' service sitôt que j'aurai pris ma douche.


Yay.











_________________


[At Home]  - [Page Facebook] - FlickR
Commission Maquillage • L'Artelier,le blog (02/12)

However,it doesn't matter how strong is your love...The deads have to stay dead...


Dernière édition par Ladicius le Sam 18 Mai - 1:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://none-can-die.blogspot.fr/?zx=5d403934fa6a764a
light.of.hope
Érudit
Érudit
avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 24
Localisation : Périgourdine Pure et Dure !

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Mer 9 Jan - 12:20

Youhouhou !!!! Pour quelqu'un qui l'a vu en vrai je peux dire que le fils sur la cicatrice sa rend juste trop bien et donne un peu plus de naturel !

Bon ben alors on va attendre son équipière pour avoir droit à la suite Razz surtout que je sens que ça va me plaire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
vanyli
Disciple
Disciple
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 36
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Mer 9 Jan - 21:55



Il me plait bien lui ^^

J'ai hâte d'en savoir plus
Revenir en haut Aller en bas
Neko
Cartographe
Cartographe
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 24
Localisation : Bordeaux (33) & Caen (14)

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Mer 9 Jan - 22:17

Ah, mon grand amour pour les choses morbides et la démonologie revient à grand pas <3
(j'ai des centres d’intérêts space quand même moi...)

Le coup du fil pour les cicatrices est génial, très bien pensé, et les DC me vendent du rêve. Le tien est beau, très très beau, et j'espère en apprendre viiiite plus sur cette histoire de possession o/
Revenir en haut Aller en bas
Ladicius
~ Reine des Banquets de Nains ~
avatar

Messages : 2371
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 25
Localisation : Angoulême (16)

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Jeu 10 Jan - 1:17



Light of Hope --> Merci toi Smile
La coéquipière,elle devrait pas tarder,espérons ! o/

Vanyli --> Ah voui ? Huhu,merci ♥

Neko --> Ohwi,ma petite glauque de compagnie (rapport au chat hein,j'aime pas l'esclavagisme >D)
Merci à toi alors ♥ J'espère que mon boulot sera à la hauteur de tes attentes Wink


_________________


[At Home]  - [Page Facebook] - FlickR
Commission Maquillage • L'Artelier,le blog (02/12)

However,it doesn't matter how strong is your love...The deads have to stay dead...
Revenir en haut Aller en bas
http://none-can-die.blogspot.fr/?zx=5d403934fa6a764a
Meilir
Cartographe
Cartographe
avatar

Messages : 605
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 22
Localisation : Fougerolles

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Jeu 10 Jan - 20:50

Je crois qu'il va me plaire ! J'ai hâte de voir arriver sa coéquipière.
Revenir en haut Aller en bas
Shimiro
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Messages : 1482
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : Bordeaux ~

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Sam 12 Jan - 17:58

Mon dieu, il est juste au summum de la classe ton Gabriel *0* (déjà je lui lèche les pieds à cause de ce prénom, c'est juste mon prénom préféré ♥)
Puis un mec avec un prénom d'ange qui se fait posséder par le diable muhaha, son histoire à l'air super! Hâte d'en savoir plus comme tout le monde!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.etsy.com/fr/shop/CitrouilleSucree
Ladicius
~ Reine des Banquets de Nains ~
avatar

Messages : 2371
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 25
Localisation : Angoulême (16)

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Sam 18 Mai - 1:08






Ce soir,j'entre enfin dans le vif du sujet n_n

Cela fait des mois que Gabriel a changé de wig,et un peu moins que Zachariah est arrivé,mais pas nécessairement le temps & l'envie de repasser par ici.
L'histoire de ces deux-là existera sous forme d'écrit,avec des photos,et tout sera présenté ici par commodité.

Voici donc l'ouverture,c'est un peu un pilote,un test Razz







† Bienv'nue chez les Fous †





Chapitre I

























































"Ave,Maria,aaaaaave,Mariiiiiiaaaa...."

J'ouvre les yeux.
Putain !
Je m'assois d'un bond,je tente de sortir du lit en m'empêtrant dans la couette.A peine ai-je fait deux pas que mon petit orteil,cet appendice inutile qui sert à détecter les coins de porte,détecte autre chose,tout aussi massif,et je m'étale par terre.
La journée commence bien.
Je me relève en jurant,sautillant sur place à cloche-pied,en étreignant mon orteil endolori.A mes pieds,l'énorme arbalète de service, dont je me suis encore servi hier soir.Faut que j'arrête de dormir avec mes armes,putain.Elle est chargée,en plus !
Je la ramasse,et coule un regard en coin vers le mur qui me sépare de l'appartement de ma tarée de voisine,qui chaque jour écoute de la musique religieuse à fond les manettes.Puis,je regarde l'arbalète,caresse amoureusement le carreau,qui n'attend que mon bon vouloir pour être décoché.
"J'ai assassiné ma voisine à cause d'une allergie chronique à la Vierge Marie,qui voyez-vous,me rappelle trop le boulot",je ne sais pas si ça passerait,dans un tribunal...
Soupirant,je pose mon arme,je m'approche du mur,et frappe trois fois dessus en gueulant "c'est pas bientôt fini,ouais ?" avant d'aller dans la salle de bain. Devant le miroir,je m'observe ; sans rire,j'ai une gueule de déterré.Enfin,moins immonde que celles des vrais déterrés que j'ai dû ré-enterrer hier,j'me comprends.J'ai dû dormir trois heures et demie cette nuit,et ma voisine m'a royalement sucré la demie-heure qui me restait avant que le réveil ne sonne.Génial.
Je passe la main dans mes cheveux blonds, pour le moment transformés en véritable nid à vautours,vu l'état broussailleux dans lequel ils se trouvent.Quand on passe la nuit à courir après du macchabée,on a pas vraiment le temps de se faire un soin l'Oréal.
Comme à leur habitude,mes mains dérivent ensuite vers mon visage,souvent décoré de bleus et d'égratignures en tout genre,pour finir par s'égarer fatalement,comme toujours,sur les commissures de mes lèvres.Et ce qui les condamne.
Mon miroir me retourne l'image d'un jeune homme pâle et dégingandé,à la carrure de phasme,aux membres si fins qu'on croirait pouvoir les briser d'une torsion.Posé sur ce corps maladif,un visage passablement androgyne,plutôt mignon....Enfin,qui le serait sans son abominable cicatrice.
Un sourire de l'ange court sur mes joues,prolongeant mes lèvres en une espèce de rictus crispé.La cicatrice est vieille,mais toujours aussi visible,comme au premier jour.Et par-dessus...Par-dessus,une rangée de points de suture en croix,noirs comme de l'encre,qui font penser à de la couture grossière,faite à la hâte.J'ai dix-neuf ans,j'ai été mutilé il y a onze ans.Mais les points sont toujours là.Parce que,si jamais je venais à les ôter...
Je secoue la tête,passe sous la douche,à moitié hagard sous un jet glacé.Je préfère les bains brûlants,mais le matin,enfin,à l'heure où je me lève,j'ai souvent besoin de me fouetter le sang.
Je repasse dans ma chambre ; plus aucun bruit du côté de chez la voisine.Parfait.Ou je risquais fortement de m'introduire chez elle,et de commettre un truc pas légal.
Habillé,je rassemble mon barda dans un vieux sac en cuir.Je ne suis pas trop pressé,aujourd'hui,je n'ai pas encore d'ordre assigné,ou de quelconque monstruosité à éliminer,je peux donc me payer le luxe de me rendre au Siège en lambinant un peu.
Sur le chemin,à pied dans la rue,je me rends compte que je suis content d'être en hiver.J'ai une excuse en béton pour porter,enroulée autour de ma gorge,une grosse écharpe de laine qui couvre la totalité de mon visage à partir du nez.Personne pour me regarder comme un monstre,ça fait du bien.J'ai des faux papiers attestant que je bosse dans un lieu d'attraction,qui comporte une maison hantée,au cas où,ce qui expliquerait que je parte bosser avec mon maquillage de scène,et un arsenal pas très catholique dans mon sac.La blague.
Pas vraiment pressé,je finis tout de même par attendre la plus petite des églises de la ville,un monument rendu grisâtre par la pollution,pas bien attrayant,dénué de toute oeuvre d'art majeure,si ce n'est les quelques vitraux qui attirent parfois les touristes.J'entre,me signe machinalement,et me dirige vers la nef.Au passage,je croise Ernie,un peu ivre apparemment,occupé à allumer quelques cierges.Il me salue en levant le pouce avec un clin d'oeil,avant d'échapper un hoquet sonore,et de regarder par-dessus son épaule,alarmé,si le Père Mission - de son vrai nom,le Père Raballan - a entendu.Je rigole et continue mon chemin.Ernie est un poivrot fini,mais même quand il est bourré,il bénéficie de visions prophétiques absolument incroyables,qui nous on souvent bien servies.Certes,il arrive parfois qu'il n'en ai qu'une,ou deux,par an,mais personne ne contesterait son utilité au sein de l'Ordre.Donc on le garde,et on le fait travailler un peu "à l'étage" et "à la cave" ici,quand il n'est pas trop soûl.Même si Père Mission n'aime pas les ivrognes,on ne va pas reprocher à un pauvre gars qui a "vu" l'Apocalypse de boire pour oublier.Et puis,Ernie est sympa,je l'aime bien.
Père Mission finit par me sauter dessus devant la grille protégeant l'autel.Sans plus de cérémonie,il m'entraîne vers l'escalier dérobé qui permet de rejoindre "la cave",assurant qu'ils sont débordés,et que bientôt,moi aussi.Génial.
Si la petite église ne paye pas de mine,ce qui se trouve dessous est spectaculaire.Un réseau tentaculaire de souterrains existe ici,depuis les années 1700,siècle qui a vu naître notre organisation.D'aucun penseraient que c'est un vrai bordel,ces souterrains parfois plus fréquentés que le métro parisien,mais pour moi qui ai grandi là-dedans,je saurai m'y balader les yeux fermés.Seuls les membres de l'organisation,et le gouvernement,connaissent ce monde souterrain,bien que le second ne nous aime guère.Faut dire que le paranormal,ça plaît pas trop aux hautes sphères.
Car oui,je parle bien de paranormal.Quand j'évoquais les macchabées,tout à l'heure,je ne parlais pas de clochards en cavale ou d'ados défoncés,mais bien de vrais mort-vivants.Notre Ordre,"Ad Vitam Aeternam" - en latin,"Pour Toujours et à Jamais" - a pour cause de débarrasser le plancher des vaches de toutes les raclures surnaturelles qui y traînent.Non,on est pas dans un remake de Buffy - je me suis toujours demandé comment une seule nana était censée gérer l'ensemble de la planète,hein - c'est beaucoup plus compliqué que ça.Nous avons une hiérarchie implacable,organisée,qui supervise une multitude de branches spécialisées dans une ou plusieurs tâches.Chacun est à sa place,nous sommes comme une immense ruche bourdonnante.
En l'occurrence,moi,je suis un Chasseur.Pour faire court,parce qu'en vrai,j'ai trouzemille titres et compétences,si on devait m'inventer un diplôme les recensant tous,faudrait l'équivalent d'un abonnement sur trois ans au catalogue des Trois Suisses.
Mon boulot,c'est donc l'élimination de ce qu'il y a dehors.Je n'ai pas été ordonné prêtre,mais je suis tout comme.Je manie des armes,je sais mener un exorcisme.Et j'en passe.Je n'ai pas envoyé de CV pour ce job ; j'ai pas eu le choix.Comme beaucoup d'entre nous,ici.
Quand le Diable vous a habité un petit moment,il vous laisse un cadeau empoisonné en partant,qui vous rend plus que apte à le traquer ensuite.Et des cicatrices,en général,si vous survivez.Pas de chance,la mienne est sur ma figure.
Père Mission m'emmène à travers le réseau souterrain en déversant un flot de paroles continu.Je l'écoute à peine,je sais que mes ordres me seront donnés de manière plus concrète à destination.Nous passons devant les Archives,qui peuvent se targuer de faire concurrence,et de loin,à celles du Vatican et leur prétendus secrets à la pelle.
Nous arrivons bientôt à l'office du Très-Haut,le "Très Saint Père" qui supervise la branche européenne de l'organisation.Autant dire que c'est le Big Boss.Il a exercé exactement comme moi,avant,mais maintenant,il est bien entendu trop vieux pour mener le train de vie que j'ai.D'ailleurs,le fait qu'il ait survécu jusqu'à un âge aussi avancé prouve sa ténacité.
Oui,parce qu'on est beaucoup à crever,et à crever jeunes,dans l'exercice de nos fonctions.Au cas où vous vous posiez la question.
On pourrait croire qu'être convoqué à l'Office du Très-Haut,c'est pour un truc costaud,mais pas spécialement.En général,c'est lui qui délivre leurs ordres de mission aux chasseurs,quel que soit la gravité de la situation.Quand c'est Père Mission qui s'en charge,pour mes collègues et moi,c'est que le Très Saint Père est vraiment hyper charette deborded.
Le Très-Haut - qui en fait,est très petit,faut jamais chercher la logique avec les cathos - est à son bureau,lorsque nous entrons. C'est un vieillard minuscule,tout ratatiné.On le croirait presque bon pour le bac à légumes,dit comme ça,mais quand on regarde de plus près,ses mains ne tremblent pas,aucune tache de vieillesse ne grêle sa peau parcheminée,et ses yeux sont aussi vifs et alertes que ceux d'un rapace.Il est comme moi,il a eu affaire au Diable,dans sa prime jeunesse.Et ça,c'était il y a environ deux cent ans.Je partage ce même destin avec lui,celui de voir nos enveloppes charnelles vieillir lentement,sans signe de dégénérescence autre que le corps qui se voûte,les cheveux qui blanchissent,la peau qui se ride.Le Très Saint Père est comme moi,jamais malade,avec une santé de fer depuis ses souffrances passées,qui peu à peu s'étiole,lentement mais sûrement.Personne ne sait quand il quittera ce monde.Je ne sais pas non plus quand je mourrais,si je dois vivre vieux.Nous avons la peau dure,et une longévité accrue,comme si nous avions...Muté.
A notre entrée,il croise les mains sous son menton,me regarde.A son air,je devine que je vais avoir un boulot un peu délicat à faire - mais pas quelque chose d'extraordinairement difficile non plus,avec la gravité poussée à son maximum.Sur une échelle de un à dix,ce doit être un niveau quatre.J'ai appris à anticiper.
Tandis qu'il farfouille dans ses papiers pour retrouver mon ordre de mission officielle,que je devrais porter aux Registres avant de partir,je laisse errer mon regard dans l'Office.Plus que les lambris en bois dorés qui le décorent,et toutes les idoles saintes qui veillent sur ce lieu quasi-sacré depuis le petit autel en marbre blanc nervuré de rose,ce sont les trophées de guerre,qui m'ont toujours fascinés.Il y en a des dizaines,silencieux,exposés ou à demi-cachés,pour rappeler les hauts faits qu'il a accompli pour l'Ordre.Ma relique préférée est sans nul doute la trogne empaillée d'une sorcière,qui trône sur une étagère ouvragée.Même morte,je suis mal à l'aise quand je la regarde,elle est véritablement horrible.Pas que toutes les sorcières aient une sale gueule,comme dans les contes pour enfant,bien au contraire.Mais celle-là avait depuis trop longtemps franchi les limites de l'occulte,son âme,ou plutôt ce qu'il en restait,devait se consumer en une nécrose infernale.Si c'est ma préférée,c'est parce que je suis plutôt fort aise de la voir ici ; c'est en partie de sa faute,si j'ai ce damné sourire tragique sur la face.
Très Saint Père me donne mon papelard,et je m'en vais après le salut habituel.Le papier dans la poche,je remonte les souterrains.Je vais partir en chasse,mais avant,je dois m'équiper,si j'en crois le détail de la mission.
Et pour ça,ce sera l'Atelier.Où officient les plus barrés des mecs de l'organisation,des types qui sniffent le cambouis et qui ne sont heureux qu'avec les mains dans les écrous.
Accessoirement,mon 'zhom y travaille.
Et j'crois bien que c'est le plus givré de tous.





A suivre...





_________________


[At Home]  - [Page Facebook] - FlickR
Commission Maquillage • L'Artelier,le blog (02/12)

However,it doesn't matter how strong is your love...The deads have to stay dead...
Revenir en haut Aller en bas
http://none-can-die.blogspot.fr/?zx=5d403934fa6a764a
Sendell
Cartographe
Cartographe
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 30
Localisation : Seine-Maritime

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Sam 18 Mai - 18:30

J'aime beaucoup ce début d'histoire, c'est bien écrit, on rentre tout de suite dans l'histoire. L'organisation me fait un tantinet penser au Talamasca !
Revenir en haut Aller en bas
Ladicius
~ Reine des Banquets de Nains ~
avatar

Messages : 2371
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 25
Localisation : Angoulême (16)

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Mar 21 Mai - 13:58


Merci beaucoup n_n

Ha,ça pourrait effectivement,sauf que le Talamasca,il observe sans trop agir principalement,et par ici,ils sont plutôt agressifs Razz


_________________


[At Home]  - [Page Facebook] - FlickR
Commission Maquillage • L'Artelier,le blog (02/12)

However,it doesn't matter how strong is your love...The deads have to stay dead...
Revenir en haut Aller en bas
http://none-can-die.blogspot.fr/?zx=5d403934fa6a764a
Louvaan
Disciple
Disciple
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 23
Localisation : Le sud l'hiver, je migre en été (Aaah, si seulement ça pouvait être vrai ! )

MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   Mar 21 Mai - 21:14

Comme toujours, tes stories sont justes ... épiques, captivantes, géniales et j'en passe ...
Quel taré tu nous as encore inventé ?
Et puis Gabriel ... Une crème glacée de chez octave (Ou un macaron Ladurée) ... Miam ! (voui, je compare les dolls avec de la bouffe ces temps-ci )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: †[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas   

Revenir en haut Aller en bas
 
†[Ad Vitam Aeternam] Bienv'nue chez les Fous [DC Colin]† Bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ad vitam Aeternam
» [Jonquet, Thierry] Ad vitam aeternam
» Autre Jeu "ad vitam aeternam."
» Passage à Bruxelles, bienvenu chez les fous.
» [Série] Drames vécus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mechanical Elixirs :: Créatures Mécaniques :: Vos Photostories-
Sauter vers: